Téléchargez le livre :  L'oeil-de-chat
0%

Fortuné Du Boisgobey

L'oeil-de-chat

La Gibecière à Mots

Date de publication : 2020-07-16



2,49
Guide des formats
Description

Fortuné du Boisgobey (1821-1891)

"Le jour venait de se lever, blafard et triste.
Paris – le Paris qui travaille – s’éveillait.
Les ouvriers descendaient des hauteurs de Montmartre, la pipe à la bouche et le pain sous le bras. Les petites couturières trottinaient vers l’atelier où elles vont pousser l’aiguille jusqu’à la nuit pour gagner quelques sous.
C’est l’heure où les viveurs à outrance rentrent chez eux.
Un fiacre montait lentement la rue du Rocher, un de ces affreux fiacres, attelés d’une rosse poussive, qu’on trouve, sur le tard, à la porte des cercles et des restaurants fréquentés par les soupeurs.
Au fond de ce véhicule délabré, qui sonnait la ferraille, un jeune homme sommeillait, en mâchonnant un cigare éteint : un grand garçon, très brun, engoncé dans un paletot dont il avait relevé le collet pour cacher sa cravate blanche, car il était en tenue de soirée et, à ses traits fatigués, on voyait bien qu’il ne s’était pas couché.
Il avait baissé une des glaces de la voiture, probablement parce qu’il éprouvait le besoin de respirer l’air frais du matin, après avoir veillé longtemps dans un lieu empesté par la fumée du tabac, et quand il entrouvrait les yeux, secoué par un cahot, il regardait vaguement les passants qui filaient sur les trottoirs.
Et il lui arrivait d’envier le sort de ces esclaves du labeur que la nécessité de gagner leur pain quotidien forçait à courir les rues dès l’aube ; il lui arrivait de souhaiter d’être à leur place, lui, le riche désœuvré, déjà las de vivre sans but.
Il faut dire tout de suite que ces aspirations à une existence régulière lui venaient à la suite d’une grosse perte de jeu et qu’il ne pensait pas sérieusement à se convertir.
À vingt-cinq ans on n’y songe guère, quand on a quarante mille francs de rente, un nom sonore, des relations brillantes, des succès dans tous les mondes et une santé de fer."

Une mystérieuse femme masquée s'introduit précipitamment dans le fiacre occupé par Maxime de Chalendrey car elle est suivie ; elle lui demande de l'amener jusqu'à un lieu de Paris très peu recommandable... De quoi aiguiser la curiosité de Maxime ! Mais la curiosité est un vilain défaut...
Pages
n.c
Collection
n.c
Parution
2020-07-16
Marque
La Gibecière à Mots
EAN papier
9782374637242
EAN EPUB SANS DRM
9782374637242

Informations sur l'ebook
Prix
2,49 €

Suggestions personnalisées

Aide

Recherche avancée

Recherche avancée

Plan du site

aide

Contact

Contact

contactez-nous

Information site principal

Site principal

Retour https://www.lecadransolaire-librairie.com/

37 rue de l'Hôtel de Ville
63200 Riom